• Les scientifiques britanniques croient à la vie ET.

    Les scientifiques britanniques croient à la vie ET.

    Des extraterrestres intelligents existent certainement sur des planètes lointaines au-delà de notre système solaire, c’est l’avis donné hier au gouvernement britannique par un groupe d’astronomes de renom.

    Les scientifiques s’attendent à ce que les premières preuves de vie, comme les microbes et les végétaux, émergent dans moins de dix ans avec les découvertes de futures missions spatiales.

    Les experts d’universités de haut rang et d’instituts de recherche ont été rassemblés à Londres par le ministre des sciences Malcolm Wicks, afin de décrire les dernières avancées dans la recherche de planètes distantes capables de supporter la vie.

    Une récente révolution technologique permet maintenant aux astronome de détecter des planètes semblables à la Terre en orbite autours d’étoiles lointaines, augmentant les chances de découverte de vie extraterrestre. En analysant les réflexions de la lumière il devient possible de déceler les planètes capables d’abriter la végétation et d’avoir une atmosphère respirable.

    Selon le professeur Keith Mason, à la tête du Science and Technology Facilities Council et ancien membre directeur du département de physique spatiale à l’University College de Londres, “Il y a vingt ans nous avions un seul système solaire à étudier et c’est celui dans lequel nous vivions. Mais depuis il y a eu une explosion dans le nombre de planètes en dehors de notre système que nous sommes capables de détecter,“. Quelques 200 planètes ont été découvertes orbitant autours d’étoiles autres que le soleil.

    Les scientifiques ont annoncé cette année la découverte d’une “seconde Terre” chaude et rocheuse autours d’une étoile distante appelée Gliese 581, à environ 20 années lumière de distance dans la constellation de la balance. Des mesures cruciales de la température de surface ont révélé qu’elle était capable de contenir de l’eau liquide, que l’on pense être l’élément pré requis à la formation de la vie.

    En 2015, l’Agence Spatiale Européenne va lancer une mission baptisée Darwin, un groupe de quatre télescopes orbitaux dont la mission est d’explorer les cieux à la recherche de planètes capables de vie. Pendant 5 ans, les télescopes vont observer 500 étoiles et conduire des analyses spectrales des 50 planètes les plus prometteuses détectées.

    Selon Glenn White, directeur du département d’astrophysique à l’Open University et scientifique participant au projet Darwin, “Vous pouvez être assez sur qu’il y a de la vie là-dehors, nous avons de bonnes chances de pouvoir le dire,”

    Notre propre existence pourrait avoir attiré l’attention d’extraterrestres qui regardent dans notre direction à travers les profondeurs de l’espace. Depuis l’avènement des ondes radio, les signaux terrestres se sont échappés de la Terre et on voyager à une distance de 80 années lumières, bien plus loin que les étoiles les plus proches.

    “S’il y a de la vie intelligente là-bas, ils savent pour sur que nous sommes là,” dit Michael Perryman, un astrophysicien de l’Agence Spatiale Européenne.

    Les sept scientifiques, parmi lesquels Ian Stevens, à la tête de la recherche sur les planètes extra solaires à l’université de Birmingham, et Suzanne Aigrain, de l’université d’Exter, croient tous que la vie existe autre part. Seul le docteur Perryman pense que les humains sont les seuls êtres doués d’intelligence dans l’univers.





















    Sources : ufofu , Guardian Unimited (via Unexplained-Mysteries),Mission Darwin .

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :