• Ruée dans les pharmacies pour acheter de la vitamine D.

    L'annonce faite jeudi dernier par la Société canadienne du cancer, selon laquelle l'absorption quotidienne d'un supplément de 1000 unités internationales de vitamine D en automne et en hiver aiderait à prévenir plusieurs types de cancer, a provoqué une ruée des Québécois dans les pharmacies.


    Selon une vérification effectuée par le quotidien «The Gazette», les pharmacies du centre-ville de Montréal, entre autres, ont rapidement écoulé tout ce qu'elles possédaient de comprimés de vitamine D dans leurs étalages, en l'espace de quelques heures.

    La Société canadienne du cancer a pourtant recommandé de prendre des suppléments de vitamine D, seulement durant les saisons où le soleil se fait plus rare. Le printemps ou l'été, une brève exposition au soleil est suffisante pour obtenir l'apport souhaité de vitamine D.

    Selon la Société, seules les personnes âgées ou celles qui sortent peu à l'extérieur devraient consommer des suppléments de vitamine D à l'année.

    Les experts soulignent qu'une «surexposition» aux vitamines peut provoquer des effets négatifs sur la santé en général, en créant un certaine toxicité.

    Selon des études, la vitamine D contribuerait à réduire les risques de contracter certains cancers, notamment ceux de la prostate, du sein et colorectal.

    --------------

    Trop abusé les gens!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :