• Windows Vista : encore une affaire de mouchards ?

    Voilà qui commence à bien faire. Alors que Microsoft fait tout ce qui est en son pouvoir pour regagner petit à petit la confiance du public sur ce point sensible qu’est la protection de la vie privée, voilà qu’un léger petit détail replonge le monde informatique dans la tourmente. Windows Vista serait-il lui aussi infesté de mouchards, comme beaucoup le pensaient à l’époque de Windows XP ? C’est la question qui se pose depuis qu’une action de la NSA (National Security Agency) envers Microsoft pendant le développement de Vista ait été mise à la lumière.

    Un rituel entre Microsoft et le gouvernement.

    Chaque fois que Microsoft se lance dans le développement d’un nouveau Windows ou Office, il est devenu une habitude que l’éditeur présente son produit aux différents organismes américains de défense du territoire. Ces présentations ont lieu lorsque le produit est arrivé en RTM (Release to Manufacturing) pour qu’une approbation soit effectué au niveau de la sécurité. Ce processus avait bien sûr été religieusement respecté pour Vista, mais un affaire plutôt troublante est venue se glisser cette fois-ci dans le déroulement des évènements.

    La NSA met son grain de sel.

    En effet, la NSA aurait demandé à intervenir dans le développement de Vista. La raison et le but de cette intervention restent à l’heure actuelle un grand mystère. Personne ne peut clairement apporter d’explication à ce qu’a voulu modifier la NSA dans Vista, d’autant que les personnes informées au sein de Microsoft ont pour ordre de ne pas divulguer ces informations. Interrogé, Ken White, porte parole de la NSA, avance la « protection des informations », le second rôle de la NSA aux États-Unis. Officiellement, donc, la NSA n’aurait fait que s’assurer que Vista puisse être exploitable dès sa sortie pour les organismes américains. Rien n’explique cependant cette intervention pendant le développement du système, puisque ce genre de réunion entre Microsoft et la NSA a justement pour but de s’assurer de ce type de détail.

    Certains n’hésitent pas à crier au loup, nous ressortant le coup des mouchards que nous avions entendus maintes et maintes fois pour différentes version de Windows et d’Office. Serons-nous espionnés par notre propre système d’exploitation ? On imagine déjà que certains vont fouiller le système le plus profondément possible dès sa sortie le 30 janvier.

    Moi perso je garde XP et pour info installer xp et dès qu'il est installer chercher les mouchards(et là oui vous ne revez pas il y a un joli spyware)...

    Aucune confiance en Vista.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :